•  

    NOTRE PORTEFEUILLE

  • Aviva Impact Investing France investit en fonds propres et quasi-fonds propres, selon une stratégie de capital patient. Les entreprises du portefeuille viennent de tous types de secteurs.

  • Innovation écologique et énergétique

  • Betterfly Tourism

    Hubert Vendeville, ingénieur en science et génie des matériaux a travaillé longtemps dans le secteur du développement durable, de l’eco-conception et de l’analyse de cycle de vie. Son expérience lui a permis d’en arriver au constat suivant : réduire l’impact environnemental des professionnels du tourisme peut leur permettre de faire des économies significatives.

     

    Il crée en 2011 à Nantes, Betterfly Tourism, un éditeur de logiciels en tourisme durable qui accompagne les professionnels du tourisme dans la réduction des coûts, des impacts environnementaux et du gaspillage alimentaire. Après plusieurs années d’expérimentation terrain, Betterfly a développé ses 3 outils de mesure. En pleine croissance, l’entreprise a pour ambition de devenir un leader dans l’édition de logiciel de tourisme responsable et un expert international auprès des grands groupes hôteliers et des institutionnels du secteur.

    Avec plus de 450 clients en France, mais aussi au Maroc et aux Seychelles, Betterfly a déjà enregistré une réduction de gaspillage alimentaire de 20%, et de 15% pour l’énergie, l’eau et les émissions de CO2.

     

    Grâce au soutien du fonds d'investissement AIIF, Betterfly a pu améliorer sa solution technique et financer un développement commercial de grande ampleur.

     

    Castalie

    Thibault Lamarque démarre une carrière financière chez Veolia Environnement et Alter Eco. En mai 2010, en déjeunant à la terrasse d'un café parisien, il constate que le prix de l'eau pétillante est tout aussi salé que son contenu. Un an plus tard, il crée start-up Castalie, avec pour ambition de réduire le prix d'une bouteille d'eau consommée en restaurant, tout en luttant contre le transport des bouteilles. En quelques mois, l’entreprise se développe et signe des contrats avec les plus grands restaurateurs.

     

    Castalie propose une alternative durable aux eaux en bouteilles, par le biais d’un système de micro-filtration, afin de diminuer l’empreinte carbone des kilomètres parcourus pour le transport des bouteilles, tout en offrant une eau de qualité, plate ou gazeuse, instantanée, au goût neutre.

     

    Aujourd’hui Castalie c’est : 30 collaborateurs, 10 millions de bouteilles d’eau évitées en 2017 sur les 8 milliards de bouteilles d’eau consommées en France chaque année.

     

    Grâce à l'investissement du fonds AIIF, Castalie a pu renforcer ses équipes (embauche d’un ingénieur, d’un DAF et de commerciaux), consolider ses fonds propres et développer de nouveaux modèles de machines connectées.

    Ecomouton

    Après 10 ans passés au sein du groupe américain Rubbermaid à des postes commerciaux, marketing puis direction de filiales en France et Benelux, Laurent Le Peniec a créé en 2007 sa société de distribution d’articles de puériculture (France, Benelux et Espagne) qu’il a gérée pendant 6 ans. Depuis 2013, il participe au développement d’Ecomouton.

     

    Avec plus de 3500 moutons, Ecomouton entretient les espaces verts de plus de 120 sites d’industriels et de collectivités. Présent sur l’ensemble du territoire national, Ecomouton vous fera bénéficier de son expertise dans cette démarche innovante, écologique et économique. Au-delà de l'intérêt financier, l'écopaturage permet une réduction de l'utilisation de produits phytosanitaires, libère les agents pour des missions plus exigeantes, et constitue un formidable outil de communication et de lien social entre les citoyens.

     

    Ecomouton en chiffres, c’est : 120 sites, 3600 moutons, 28 CDI, 450ha entretenus écologiquement, soit 10000m3 de déchets de tonte économisés.

    Enercoop

    Enercoop

    Emmanuel Soulias est le Directeur Général d'Enercoop, seul fournisseur d'électricité 100% renouvelable et 100% coopérative en France. Ingénieur et diplômé de Sciences Po, il a débuté sa carrière dans le management de projets auprès d’équipementiers Télecom.

     

    Par ailleurs, Emmanuel Soulias est membre du Conseil National de la Transition Écologique (CNTE) au sein duquel il représente le secteur de l’Economie Sociale et Solidaire.

     

    Créée en 2005 et agréée Entreprise Solidaire en 2006, Enercoop est devenue fournisseur d'électricité 100 % renouvelable en 2007 lors de la libéralisation du marché de l'énergie. Enercoop s'est voulu dès le départ comme une réponse concrète à un problème environnemental, social et économique irrésolu.

     

    L’objectif principal d’Enercoop est de construire une alternative aux énergies polluantes, en œuvrant pour une transition énergétique vers le 100 % renouvelable. Dans l'optique de développer le circuit court de l'énergie renouvelable, un des engagements clés d'Enercoop est de s'approvisionner directement auprès de producteurs et d'injecter sur le réseau autant d'énergie renouvelable qu'en ont soutirée ses consommateurs en moyenne sur l'année.

     

    Aujourd’hui Enercoop c’est : 50 000 clients et 27 000 sociétaires.

     

    Grâce à l’investissement du fonds AIIF, Enercoop a renforcé son déploiement commercial, et restructuré son réseau.

    EPE

    Bio-ingénieur, Frédéric a démarré sa carrière dans le secteur non-gouvernemental où il a travaillé plusieurs années à supporter des ONG et des coopératives. Avec un groupe d’organisations à la recherche de locaux responsables, il co-fonde le premier centre “Mundo” en 2008 à Bruxelles.

    Les centres Mundo proposent des bureaux aux loyers abordables, des salles de conférence, un restaurant et de nombreux services. Les locaux sont rénovés et gérés afin de minimiser l’impact environnemental. Les locataires font ainsi partie d’une communauté de travail dans laquelle ils partagent leurs compétences et idées sous le même toit. Trois centres Mundo ont été inaugurés à Bruxelles et Namur, et un quatrième va ouvrir en 2018 à Anvers.

     

    EPE aujourd’hui, c’est : 150 organisations accueillies par les centres Mundo et 700 personnes bénéficiant des locaux.

     

    Via son investissement, AIIF participe à l'acquisition et la rénovation du nouveau centre développé par EPE à Bruxelles.

    Fermes de Figeac

    Créée en 1985, Fermes de Figeac, est une coopérative agricole de 650 adhérents qui développe depuis plus de 30 ans une stratégie de création de valeur basée sur la mobilisation des ressources locales et la recherche de coopérations nouvelles. Passionné de développement local et impliqué dans de nombreux cercles de réflexions associés au développement agricole, Dominique Olivier dirige la coopérative depuis sa création et veut faire du territoire un vecteur d'innovation.

     

    Grâce au fonds AIIF, les fermes de Figeac ont pu renforcer des projets de développement durable notamment dans le secteur agricole et des énergies renouvelables. Aujourd'hui, Fermes de Figeac c'est : 160 salariés et 650 adhérents actifs.

    Hydrao

    Ingénieur Système électronique et responsable Télécom chez ST Microelectronics mais aussi de la fusée Ariane à Kourou, Gabriel Della-Monica a longtemps visé les étoiles et les planètes lointaines jusqu’au jour où il a réalisé la vulnérabilité de celle qu’il avait sous les pieds. Pour répondre aux menaces de sécheresse et de pollution qui pèsent sur la planète, Gabriel a fondé HYDRAO en 2015 pour proposer des solutions électroniques et numériques au service de la préservation et de la gestion de l’eau. La société a rencontré un grand succès à l’international avec HYDRAO Shower, une douche intelligente.

    HYDRAO en chiffres, c’est 150000 m3 d’eau potable économisés ; 700 tonnes de CO2 évitées, soit 4 GWh.

    Grâce à la levée de fonds de 2018 avec AIIF, Hydrao va pouvoir étendre son offre en B2B et à l'international.

    Jimini's

    Bastien, étudiant en droit privé, et Clément, diplômé de marketing d’une école de commerce parisienne, se sont lancés le défi de commercialiser des insectes comestibles et de faire entrer progressivement cette source de protéines alternative et durable dans notre alimentation.
     
    Ils fondent en 2012 JIMINI's. L’entreprise offre des insectes prêts-à-manger et assaisonnés pour l'apéritif ainsi qu'une délicieuse gamme de barres énergétiques aux fruits secs, amandes et poudre de grillon entiers.
     
    Le Fonds d'investissement AIIF a permis à JIMINI'S d’étendre sa gamme de produits alimentaires autour de l’insecte, et de se développer à l’international.

    Karethic

    Carole est arrivée en France à l’âge de 10 ans et s'est intéressée très tôt à la défense des droits des femmes qu’elle percevait comme principal levier de développement du continent africain. Après Karethic Bénin, Terrethic a été créé en 2010 en France pour formuler et fabriquer pour la première fois des soins cosmétiques riches en karité brut non traité. En construisant une unité de production écologique permettant d’améliorer les conditions de travail des productrices et mettre en lumière le savoir-faire des productrices de cet ingrédient unique baptisé le Grand Cru de karité.

     

    Grâce au fonds AIIF, Karethic a pu développer une nouvelle gamme de soin et son réseau de distribution (en France, mais aussi à l'international). Karethic aujourd'hui c'est : 10 nouveaux soins basés sur un actif innovant (le miel de fleur de karité) distribués dans 13 pays.

    Lemon Tri

    Lemon Tri c’est l’histoire de deux amis d’enfance, Emmanuel et Agustin, originaire du Val d’Oise, qui après leurs études à l’EDHEC et à Dauphine, se passionnent pour l’environnement et décident de tenter l’aventure entrepreneuriale. Ils s’inspirent du système de consigne découverts lors de voyages en Allemagne, Scandinavie et Amérique du Nord pour créer Lemon Tri. La société poursuit un double objectif : améliorer le taux de recyclage des déchets et faciliter l’insertion de publics éloignés de l’emploi grâce à leur filière Lemon Aide. Lemon Tri commercialise une gamme de solutions de tri (machines, poubelles connectées, bacs) et collecte la matière dans des locaux à Pantin, avant de la revendre à des filières de recyclage choisies pour leur proximité géographique et leurs méthodes durables.

     

    Aujourd’hui Lemon Tri c’est 12 millions de bouteilles recyclées en 2017, 30 personnes employées dont 9 en insertion et 450 tonnes de déchets traités en 2017.

     

    Grâce à l'investissement du fonds AIIF, l'équipe de Lemon Tri a pu développer une nouvelle activité de collecte et de vente et lancer Lemon Aide, l’entreprise d'insertion.

    Sunna Design

    En 2011, lorsque Thomas crée l’entreprise Sunna Design, le jeune ingénieur s’était fixé un objectif précis : trouver une solution fiable et durable pour l’éclairage public autonome, et que cette solution reste accessible à tous, même aux zones rurales des pays en développement. Aujourd'hui Sunna Design est une entreprise R&D qui conçoit, fabrique et commercialise des solutions innovantes d’éclairage public LED et solaire.

     

    Grâce à l’investissement du fonds AIIF, Sunna Design a pu développer une nouvelle ligne de production et financer des programmes de R&D.

     

    Sunna Design c'est : 45 employés, plus de 8000 produits installés dans le monde, 8 récompenses internationales, 14 innovations disruptives brevetées, 10M€ de R&D et une capacité de production de 100 000 produits par an.

    upOwa

    L’idée d’upOwa est née en 2013 de la rencontre entre Kilien et Caroline à Washington DC. Kilien veut alors créer une entreprise à fort impact et innovante dans l’énergie. Caroline est analyste à la Banque Mondiale et connaît par cœur la problématique de l’accès à l’électricité qui fait encore défaut à plus de 20% de la population mondiale.

     

    upOwa a développé une solution pour offrir de l'énergie solaire de manière durable, fiable et abordable à ces millions de familles et de micro-entrepreneurs vivant sans réseau électrique, notamment en Afrique. upOwa a développé un système solaire autonome comprenant un panneau photovoltaïque, une batterie à longue durée de vie, et un ensemble d'applications correspondant à des usages à forte valeur ajoutée pour les populations cibles. Grâce à la possibilité d'activer ou verrouiller le système solaire à distance, upOwa offre sa solution en toute sécurité suivant la logique du "pay-as-you-go" : après l'installation, les clients réalisent des paiements mobiles réguliers pour activer leur système pendant une courte durée, jusqu'à en devenir finalement propriétaire.

     

    upOwa aujourd’hui, c’est : plus de 2000 clients équipés et 50 salariés au Cameroun.

  • Santé / Bien-être

  • Telegrafik

    Carole Zisa-Garat est diplômée de l’Ecole des Mines de Paris. Après 10 années passées à la direction générale du groupe Renault, elle décide de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale et créée Telegrafik. L’entreprise a mis au point une plateforme logicielle intelligente d’analyse de données qui propose des services pour le maintien au domicile des personnes fragiles. Otono-me, est par exemple un service de téléassistance enrichie sécurisant les personnes fragiles vivant seules à domicile, en lien avec leurs proches. En complément, Telegrafik a développé une application destinée aux aidants. Celle-ci permet de suivre à distance l’activité des personnes accompagnées et de renforcer le lien social.

     

    Les fonds apportés par l'AIIF en 2017 ont permis à Telegrafik d'accélérer le déploiement commercial de ses solutions pour lutter contre la perte d'autonomie et améliorer le quotidien des personnes en situation de vulnérabilité (personnes âgées et personnes handicapées). Aujourd’hui Telegrafik compte 12 salariés entre Toulouse et Paris. L'entreprise vise à accompagner plus de 50 000 bénéficiaires à horizon 2020.

    Auticiel

    Sarah Cherruault est diplômée de Telecom Ecole de Management en innovation digitale. Passionnée par la contribution des nouvelles technologies dans le domaine de la santé et du bien-être, elle s’est investie pour faire émerger des services e-santé utiles. Au cours d’un congrès, Sarah est touchée par le témoignage de la mère d’un petit garçon autiste, racontant les problématiques auxquelles elle se trouve confrontée quotidiennement. Suite à cette rencontre, Sarah fonde en 2013 Auticiel.
     

    Auticiel développe des applications numériques pour améliorer l’inclusion sociale des personnes en situation de handicap cognitif et mental. Les solutions se focalisent sur le quotidien, les repères spatio-temporels, la communication, les relations sociales, l’écriture et la lecture, les mathématiques et les sciences, les entraînements logiques et les loisirs.

     

    Aujourd’hui Auticiel c’est : 171 000 téléchargements de l’application (à juin 2017), 537 utilisateurs abonnés B2B et 121 utilisateurs B2C.

     

    Grâce à l'investissement du fonds AIIF, Auticiel a pu financer son développement commercial et marketing et investir dans le développement de sa solution.

    Oncovia

    Oncovia est un site de e-commerce qui regroupe des produits pour faciliter le quotidien des personnes atteintes d'un cancer ainsi que des conseils et des témoignages en ligne pour les aider à mieux vivre les effets secondaires de leurs traitements. Fondée par Marine et Cindy, Oncovia est née de leur expérience personnelle. Les deux sœurs ont accompagné leur maman atteinte d’un cancer du sein au quotidien dans le traitement des effets secondaires et traversait parfois jusqu’à deux départements pour trouver des produits cosmétiques adaptés.

     

    Grâce à l’investissement du fonds AIIF, Oncovia a pu développer une force commerciale et accélérer son développement à l’international. En cinq ans, plus de 700 000 femmes sont venues chercher des conseils sur Oncovia.

    RogerVoice

    À l’âge de deux ans, Olivier Jeannel perd une grande partie de son audition. Engagé pour la promotion de l’égalité des chances, il réalise vite que l’accessibilité téléphonique est un défi majeur que les technologies digitales peuvent désormais relever.

     

    RogerVoice rend le téléphone accessible aux sourds et malentendants. Grâce à cette application mobile, ils peuvent lire instantanément les propos tenus par leur interlocuteur et y répondre par écrit pour ceux qui ont des difficultés d'élocution. L'application transforme alors le texte tapé en voix pour la personne au bout du fil.

     

    Grâce au fonds AIIF, RogerVoice a pu développer son application et étendre son activité à l'international. Aujourd'hui RogerVoice c'est : 12 pays, 120000 minutes d'appels et 10% d'utilisateurs actifs.

    UCPA

    Née à l’initiative du Général de Gaulle qui souhaitait impulser une politique sportive dynamique et ambitieuse, l’UCPA porte dès sa création un projet d'utilité sociale, à la fois éducatif, sportif et humaniste, qui doit permettre au plus grand nombre de jeunes, sans discrimination, de s’initier aux pratiques sportives.

     

    Agréée ESUS (Entreprise Solidaire d'Utilité Sociale) depuis 2012, l’UCPA est présente dans tous les domaines où son savoir-faire d’éducateur sportif contribue à faire du sport un levier fort de cohésion sociale en privilégiant l’accessibilité, la découverte et la rencontre.

     

    L’UCPA c’est plus de 80 activités proposées toute l’année partout en france et dans le monde, 51,4% des jeunes accueillis en vacances bénéficiaires d’une aide sociale, 210 000 personnes accueillis en stages sportifs dont 90 000 mineurs.

    Wimoov

    Florence Gilbert travaille depuis près de 20 ans pour rendre les services de mobilité inclusifs et durables. Elle commence dans le cadre d’une association Voiture&co qui a pour vocation de permettre à tous de mieux se déplacer en polluant moins. Elle met en place les premières plateformes de mobilité, faisant passer Voiture&Co du secteur associatif à l’entrepreneuriat, ainsi nait Wimoov.

     

    Wimoov conseil et accompagne les publics en difficulté (personnes en insertion socioprofessionnelle et les seniors) pour lesquels la mobilité est un frein à l’insertion et à leur autonomie. L’association identifie en amont les besoins des individus à l’aide de tests de mobilité et propose ensuite des véritable « parcours de mobilité » personnalisé. A l’issue du parcours, d’une durée moyenne de 3 mois, l’individu doit pouvoir retrouver une mobilité autonome, durable et responsable.

     

    Wimoov est actuellement présente dans 9 régions, à travers 27 « plateformes de mobilité » et 43 zones d’emploi. Elle a accompagné 11 526 bénéficiaires en 2017, et 73% de ses bénéficiaires ont un mode de déplacement plus durable à l’issue de l’accompagnement.


    L’investissement d’INCO permet à Wimoov permet à l'association de financer la numérisation de son test mobilité, permettant d'accompagner toujours plus de bénéficiaires

  • Economie collaborative et circulaire

  • 1D LAB

    Eric Pétrotto est le co-fondateur et directeur général de la société coopérative d'intérêts collectifs 1D Lab. Défenseur des libertés d'expressions, des cultures, de l'art, et passionné par le développement du numérique, il milite pour un nouveau partage de la valeur économique des biens culturels dans le monde digital.


    Son ambition ? Offrir une alternative solidaire aux mastodontes du streaming musical que sont Deezer et Spotify. C’est pourquoi il a développé 1D Lab, première plateforme de streaming équitable, centrée sur la création culturelle alternative et multimédia.

     

    Aujourd'hui 1D Lab c'est 25 collaborateurs, plus de 2500 points connectés, des solutions et produits dans plus de 90 pays et 88 000 comptes activés.

     

    Grâce au soutien du fonds AIIF, 1D Lab a pu financer son développement commercial ainsi que des actions de communication.

    Darwin

    Philippe Barre et Jean-Marc Gancille décident en 2007 de consacrer leur énergie à des convictions partagées : l’urgence de la transition écologique, la volonté de développer les initiatives œuvrant pour un monde meilleur. Ils investissent la friche militaire de la Caserne Niel, en plein cœur de Bordeaux, et y incubent des projets entrepreneuriaux à l'ADN collaboratif et durable.
     
    L’investissement de l'AIIF a permis l’acquisition de nouveaux bâtiments « les Magasins Généreux » qui seront aménagés en logements sociaux, étudiants et espaces dédiés à la culture. Aujourd’hui le « Darwin Ecosystème » occupe 4 hectares de foncier en centre-ville, regroupe 230 entreprises et 40 associations et accueille plus d’un demi-million de personnes chaque année.

    Dream Act

    De retour d’Inde et du Pérou à la fin de leurs études, Claire et Diane, les deux co-fondatrices de Dream Act, constatent que 73% de la population française déclare aujourd’hui vouloir consommer de manière plus responsable.. Elles décident alors de créer Dream Act, une plateforme web pour consommer responsable au quotidien. Dotée d'un city-guide géolocalisant les bonnes adresses responsables de proximité et d'une marketplace référençant les beaux produits éthiques et écologiques de créateurs engagés, Dream Act s’est donné pour mission de démocratiser une consommation plus responsable.

     

    Dream Act c’est : 220 associations, artisans et petits créateurs engagés et responsables répertoriés, 630 adresses de l'économie sociale et solidaire référencées, 200 000 visiteurs du site sensibilisés.

     

    L'investissement du fonds AIIF a permis à Dream Act de renforcer son équipe et sa stratégie d'acquisition client.

    ETIC Foncièrement Responsable

    Cécile est originaire des quartiers Est de Lyon. Après un MBA au cours duquel elle découvre le « social business », elle rentre en France en septembre 2010 pour lancer ETIC. Depuis 6 ans, l'entreprise crée, finance et gère des espaces de travail mutualisés, loués à des conditions flexibles et à des foyers modérés, pour les acteurs du développement durable.

     

    La levée de fonds auprès du fonds AIIF a permis de financer deux projets (un à Lyon, un à Nanterre). ETIC aujourd'hui c'est : plus de 100 structures hébergées, des bâtiments 10 fois plus économes que la moyenne française, une consommation d'énergie 100% renouvelable, des foyers 30% en dessous du marché de l’immobilier et plus de 200 emplois pérennes crées par les structures bénéficiaires.

    Kawaa

    Président et cofondateur de Kawaa, Kévin s'est donné pour objectif de mettre le numérique au service du lien social et de la participation citoyenne. Ancien Professeur des écoles, Kévin a également cofondé l’association Zup de Co, qui organise un programme national de tutorat au bénéfice des collégiens issus de milieu défavorisé.

     

    Kawaa est une plateforme collaborative qui rassemble tous les outils pour réussir l'organisation de rencontres et d'événements citoyens. Agréée "entreprise solidaire" depuis 2014, la plateforme met à disposition des citoyens une interface digitale, un réseau de tiers lieux et des méthodes d'animation pour créer des rencontres de qualité autour de leurs centres d’intérêt et de leurs engagements. Ils proposent également un accompagnement et une offre B-to-B pour les collectivités locales, associations et entreprises.

     

    Aujourd’hui Kawaa c’est : 3 200 rencontres organisées, 30 000 participants , 450 collectivités impactées.

     

    Grâce à l’investissement du fonds AIIF, Kawaa a pu consolider son équipe et améliorer son développement commercial.

    Klaxit

    D’un projet étudiant sur l’automobile connectée récompensée en 2010, Julien Honnart développe pendant trois ans sa vision de la mobilité partagée. Ingénieur de l’INSA et diplômé d’HEC Paris, il crée Klaxit en 2013.

     

    Klaxit est aujourd’hui le leader français du covoiturage domicile-travail avec plus de 100 000 trajets proposés tous les jours sur son réseau et plus de 100 partenaires.

     

    L'objectif de la levée de fonds de 3M€ est pour Klaxit d'étendre son réseau sur l'ensemble du territoire français, et de développer le co-financement de ses trajets.

    Label Emmaüs

    Label-emmaüs.co est une boutique en ligne solidaire qui mutualise le catalogue de structures Emmaüs et de partenaires dans l'ESS, sous forme de marketplace. Véritable contre-modèle aux sites marchands classiques, Label Emmaüs forme des personnes en situation d'exclusion à la prise de vue des produits, la gestion des stocks et la préparation de commande. Son statut de coopérative permet une gouvernance partagée entre les vendeurs, les salariés et les acheteurs, qui peuvent être sociétaires à partir de 20€ de participation.

     

    Label Emmaüs c’est plus de 55 personnes en situation d'exclusion formées aux métiers du e-commerce. 800 000 de visiteurs sur le site depuis son lancement, 100 000 objets ont été mis en ligne,

     

    Grâce au soutien du fonds AIIF Label Emmaüs lancera par en 2018 une plateforme logistique en IDF qui créera 15 postes en entreprise d'insertion d'ici 3 ans.

    LITA

    Eva Sadoun et Julien Benayoun partagent une vision commune : mettre la finance au service d’une économie plus humaine et responsable. C’est pour cette raison qu’ils co-fondent 1001PACT en 2014 qui deviendra LITA.co en 2017.

    LITA.co est la première plateforme web de crowdfunding entièrement dédiée à l’impact investing. Particuliers et professionnels peuvent ainsi investir dans les entreprises à impact social de manière transparente et sécurisée tout en bénéficiant d’un rendement et d’une défiscalisation.

    Après quatre années d’existence, LITA c’est : 10 000 membres inscrits, plus de 2500 investisseurs responsables, 35 entreprises financées et 10 millions d’euros collectés.

    Moulinot

    Issu d’une famille de restaurateurs depuis trois générations, Stephan Martinez a lui-même créé et géré plusieurs restaurants traditionnels à Paris. Doté d’une forte sensibilité à l’environnement, il devient en 2007 le premier restaurateur à valoriser ses déchets alimentaires avec des vers de terre après avoir réalisé une formation de maître composteur. Créée en 2013, Moulinot est une entreprise sociale et solidaire, spécialisée dans la gestion des déchets alimentaires.

     

    Grâce à l’investissement du fonds AIIF, Moulinot a recruté une équipe de commerciaux, et a acquis du matériel de transport afin d’augmenter sa capacité de collecte. Moulinot aujourd'hui c'est : 4200 tonnes de déchets alimentaires collectés et valorisés, 250 000 m3 de biogaz produits, 3950 tonnes d’engrais azotés, 15 emplois créés et 6 contrats d’insertion.

    Phenix

    Jean a voulu mettre en œuvre une démarche durable de valorisation des déchets, impliquant des acteurs variés : d’un côté les entreprises ayant des surplus ou des invendus et de l’autre toute association pouvant leur donner une deuxième vie. Phenix permet la vente de produits déclassés pour des raisons de cahier des charges (mais dont les qualités gustatives sont intactes) en don aux associations caritatives quand il s’agit de produits invendus encore consommables, pour venir en aide aux personnes les plus défavorisées.

     

    L'investissement et l'accompagnement de l'AIIF sont tombés à point nommé pour soutenir et accélérer le changement d'échelle de Phénix son déploiement en régions et la numérisation des activités. PHENIX aujourd'hui c'est : 40 000 repas distribués tous les jours à 500 associations partenaires soit 4,1M de repas distribués depuis mars 2014.

    UpCycle

    La Boîte à Champignons, c’est la rencontre de passionnés d’agriculture urbaine et d’économie sociale et circulaire. Leur défi : permettre aux villes et aux particuliers de cultiver, travailler, penser de manière plus circulaire. L’entreprise a été fondée par Cédric Péchard en 2011, et reprise par Arnaud Ulrich et Grégoire Bleu en 2014, tous les deux issus d’un parcours en commerce/marketing. Elle propose de produire des champignons à partir de résidus domestiques.

     

    Depuis 2012, les deux compères ont étendus leur activité à grande échelle en Ile-de-France : ils récupèrent du marc de café sur lequel ils font pousser un champignon haut de gamme, la pleurote Monte Cristo. Celle-ci est ensuite vendue aux restaurants étoilés de Paris.

     

    Les fonds apportés par l'AIIF en 2015 puis en 2016 ont permis à la Boîte à Champignon de mettre en place une stratégie d'investissement, de commercialisation et de communication solide pour déployer des produits ancrés dans l'économie durable et proposer un nouveau modèle d'agriculture urbaine.

     

    La Boîte à Champignon aujourd’hui c’est : 615 tonnes de café recyclés, 55 tonnes de pleurotes cultivées, 15 000m2 de sols régénérés.

  • Emplois durables

  • Alancienne

    Amoureux des bons produits et de la cuisine Française, Paul, Livio et Alexis se rencontrent lors de leur échange à Berkeley.Après avoir monté le projet en tant qu'étudiants, Paul, Alexis et Livio rentrent à Paris pour développer Alancienne. Augustin les rejoint en provenance d'un cabinet d'audit.

     

    Alancienne est un service de livraison à domicile de produits ultra-frais, bio et locaux (fruits et légumes, produits laitiers, viandes, pains, produits d’épiceries...) en direct des producteurs engagés en agroécologie.Ils ont mis en place une logistique qui permet d'avoir des produits cueillis le matin, et livrés chez le client le soir !

    Aujourd'hui Alancienne c'est :​

    - 24 producteurs partenaires

    - 500 foyers qui mangent local, de saison et agroécologique grâce à Alancienne.

    Grâce à l'investissement du fonds AIIF, Alancienne va pouvoir développer son activité existante, élargir son service, et étendre son activité à toute l'Ile-de-France.

    Comptoir de Campagne

    Un village sur deux en France n'a plus de commerce et se transforme en citée dortoir. Pourtant, ces lieux sont créateurs de liens, facilitent la vie des habitants et renforcent l’attractivité du village !

     

    Virginie Hills fonde Comptoir de Campagne en 2015 pour répondre à ce défi. La startup propose un nouveau modèle de commerce multiservices, physique et connecté.

     

    Ces commerces commercialisent des produits locaux en circuit-court, des services de proximité (La Poste, transports en commun, cordonnerie, pressing, gaz, colis, presse, etc.) et une offre salon de thé/snacking, dans un lieu de vie et d’animation. Cette offre est également disponible au sein d'une boutique en ligne et via un service de livraison. Pour un territoire (aujourd’hui deux territoires : Loire-Forez et Saône-Beaujolais), les différents Comptoirs sont organisés en ‘grappe’ (ou réseau) afin de mutualiser leurs approvisionnements, moyens et ressources.

     

    Aujourd’hui, le Comptoir de Campagne c’est:

    - 4 Comptoirs sur deux territoires (Loire-Forez et Saône-Beaujolais)

    - 40 producteurs et artisans par territoires

    - 4000 personnes impactées

     

    Le Fonds d'investissement AIIF contribue au développement économique et à la revitalisation des territoires en désertification, en permettant l'essaimage de comptoirs de campagne à travers toute la France.

    GROUPE ID'EES

    L’entreprise a été créée en 1982 par Pierre Choux et Jacques Danière, anciens éducateurs de rue. Ils révolutionnent l’accès à l’emploi et à l’autonomie en imaginant une structure d’insertion « par l’économique ». Les premiers chantiers permettent à une trentaine de salariés d’évoluer dans trois secteurs : déménagement, travaux de peinture, entretien.

     

    ID’EES INTERIM exerce au même titre qu’une entreprise de travail temporaire classique et avec les mêmes obligations légales, des activités de délégation de main d’œuvre. Elle n’emploie que des personnes en situation d’exclusion et sécurise leurs parcours d’insertion au moyen d’un accompagnement renforcé. ID’EES INTERIM compte plus de 1700 clients répartis dans différents secteurs d’activité : industrie, BTP, environnement, etc.

     

    Le million d’euros investi par le fonds AIIF a permis à l'entreprise de poursuivre son projet d'insertion sociale au travers d'activités innovantes, tels que le projet Idem (fabrication et vente d'ouate de cellulose, un isolant éco-responsable), ou encore l'implantation de centres de tri et de revalorisation sur des territoires où les problématiques d'accès à l'emploi de public fragiles sont importantes.

    Le Relais

    A sa création dans le bassin minier du Pas de Calais en 1984, le Relais est une loi association 1901dont l'objet est la lutte contre l’exclusion par la création du plus grand nombre d’emplois possible au moyen d’une activité économique. Aujourd'hui, le Relais est présent dans 28 départements français, mais aussi en Afrique et au Portugal. Il fédère 40 structures exerçant des activités diverses dont la collecte et le recyclage des textiles, l’Intérim d’insertion, le logement social, etc. En 2015, Le Relais a revalorisé 133000 tonnes de textile extraites des ordures ménagères, a employé 2351 salariés ETP en France et a converti 33% des contrats d'insertion en CDI.

     

    Sur la période 2011- 2015, l’investissement du fonds AIIF, au sein du Relais a permis l'ouverture de 10 nouveaux sites, la création de 582 emplois (+47%) et la revalorisation de 31 537 t (+68%) de textiles supplémentaires.

    Simplon

    Entrepreneur tout terrain, Frédéric Bardeau est le cofondateur du projet Simplon.co, une « fabrique solidaire » de programmateurs informatiques.


    Ancien militaire et consultant en communication, Frédéric Bardeau est passionné de cyberculture et d’inclusion digitale. Créé en 2013 à Montreuil, Simplon.co propose des formations qualifiantes, gratuites et intensives aux métiers en tension du numérique, destinées aux personnes les plus éloignées de l’emploi. L’objectif est de proposer un vivier de talents dans le secteur du numérique, en les formant et en préparant leur insertion vers l’emploi, en coordination avec les employeurs, les territoires et les acteurs publics et privés
     

    Aujourd’hui Simplon c’est : 1000 personnes formées en 4 ans dont 31% de femmes et 60% de personnes de niveau inférieur ou égal au baccalauréat. C’est aussi un réseau de 31 écoles en France et à l’étranger.


    Les fonds apportés par l'AIIF ont permis à Simplon d'accélérer l'essaimage de ses fabriques numériques en France et à l'international, avec pour ambition la création d'emplois locaux, la formation des personnes éloignées de l'emploi (+ 1000 Simploniens formés) et de nouveaux référentiels métiers dans des secteurs d'avenir : data-artisan, développeur, etc.

    Scopelec

    Né en 1973, Scopelec est un Groupe coopératif totalement indépendant (son capital détenu par les salariés) et présent partout en France à travers 45 sites. Fondé dans le but de créer des emplois pour les jeunes et d’autres publics fragilisés, Scopelec a développé son expertise au point de devenir leader dans le domaine des réseaux et des télécommunications.

     

    Les fonds apportés par l'AIIF ont permis à l’entreprise de travailler à la restructuration de sa dette, de manière à mieux appréhender les défis de développement à venir pour l’entreprise, qui compte plus de 3 200 salariés et 400 millions d’euros de chiffre d’affaire en 2017.

    The MOOC Agency

    Paul Farnet et Aurélien Croq ont créé The MOOC Agency en 2012 à la sortie de leurs études avec pour ambition d’utiliser les nouvelles technologies au service de la formation et l’éducation.

     

    The MOOC Agency est aujourd'hui le leader français du MOOC sur-mesure. C'est une agence de digital learning proposant la digitalisation de formation de A à Z : ingénierie pédagogique, réalisation audiovisuelle, intégration web, animation de communauté.

     

    The MOOC Agency c’est, plus de 100 projets MOOC réalisés, plus de 300 000 apprenants ayant suivi les formations, plus de 50 000 candidats ayant suivi un MOOC de recrutement ou un test de compétence Skilero.

     

    L'investissement des fonds CDII et AIIF a permit à l'entreprise d'élargir son offre en lançant sa nouvelle plateforme de mooc de recrutement et de tests de compétences.

    VAE Les 2 Rives

    Conscient du potentiel de la loi sur la VAE de 2002 qui offre une solution au 40% d’autodidactes en France, David se lance en 2005, à 26 ans, dans l’aventure entrepreneuriale en fondant VAE Les 2 Rives avec un objectif : développer une entreprise lucrative qui a un fort impact social ! Entreprise de l’ESS, spécialiste et leader depuis plus de 10 ans dans l’accompagnement à la VAE et l’architecture de solutions diplômantes, VAE les 2 Rives a accompagné directement plus de 5000 candidats et plus d’une centaine d’entreprises dans la mise en place de la VAE comme outil de gestion prévisionnelle et de valorisation des compétences.

     

    Grâce à l’investissement du fonds AIIF, VAE a pu développer son offre et son nouveau système d’information. L'entreprise emploie aujourd'hui 32 salariés dont 12 « public fragilisé en contrat d’un an » dans leur centre d’appel tremplin.

    Darwin

    Philippe Barre et Jean-Marc Gancille décident en 2007 de consacrer leur énergie à des convictions partagées : l’urgence de la transition écologique, la volonté de développer les initiatives œuvrant pour un monde meilleur. Ils investissent la friche militaire de la Caserne Niel, en plein cœur de Bordeaux, et y incubent des projets entrepreneuriaux à l'ADN collaboratif et durable.

     

    L’investissement du fonds AIIF en juillet 2016 a permis l’acquisition de nouveaux bâtiments « les Magasins Généreux » qui seront des logements sociaux, étudiants et des espaces dédiés à la culture. Aujourd’hui le « Darwin Ecosystème » occupe 4 hectares de foncier en centre-ville, regroupe 230 entreprises et 40 associations et accueille plus d’un demi-million de personnes chaque année.